Née au Japon. Je commence la danse classique à l’école privée au Japon.

Dès l’âge de 13ans, je prends des cours et fais des stages dans divers pays étrangers avec de grands danseurs, tels que Rosella HIGHTOWER (France), Maricia HAYDEE (Autrich), Eva EVDOKIMOVA (Etats Unis), Uwe MELLAR (Allemagne). Et je peux encore citer d’autres grands professeurs comme Kazuko FUKAZAWA, Sozo OTA, Yumiko OKUYAMA(H.R.Chaos et Hong Kong Ballet), Eliane MAZOTTI, Yanick STEPHAN, Joëlle MAZET, Yoshiko HASHIMOTO(Body Works) avec qui j’ai aimé travailler.

A l’âge de 18 ans, je rentre à l’Académie de Danse « Princesse Grace de Monaco », sous la direction de Marika BESOBRASOVA.

A 20 ans, je suis engagée par la Compagnie Geijyutsuza du Japon. Pendant ma carrière, je danse comme soliste dans des ballets classiques et néoclassiques. Sous la direction de Madame Kazuko FUKAZAWA, j’interprète : Cygne Noir, Mort du Cygne, Lilas, Cendrillon, la Fée Dragée, Késa et Morito, Margarita, Rouge et Noir. J’ai été invitée par le Japan Ballet Association, Kimiho HULBART, Kanagawa Ballet Association etc.

Durant cette période je me consacre également à l’enseignement de cette danse et assiste aux créations de ballets. Une blessure met fin à ma carrière en 2005.

Courant 2005, je rencontre Nicole LEGOUX avec qui je prends des cours. En Juin 2009 j’obtiens le Diplôme d’Etat de professeur « spécificité danse classique » en France.

Puis je continue mon parcours en me formant à la Notation du « mouvement en Benesh » au Conservatoire National Supérieur de la Musique et de la Danse à Paris. En décembre 2012, je suis diplômée de choréologie avec mention « Très Bien », après une formation et des stages qui ont duré 3 ans. Ces années furent très riches en rencontres, en échanges et en enseignements dispensés par de grands professeurs, des chorégraphes et leurs pièces ainsi que des danseurs, tels que Jean-Christophe MAILLOT (Ballets de Monte Carlo), Nicolas PAUL (Opéra de Paris), Thierry MALANDAIN (Ballet Biarritz), Bertrand d’AT (Ballet du Rhin).

Ce métier est très précis particulièrement au niveau du mouvement et la musicalité. C’est la raison pour laquelle j’ai mis en application mes connaissances acquises d’analyse plus précisément pour le mouvement dansé ainsi que la musique et la technique du danseur.

Cette année j’ai débuté ma première grande expérience de transmission de cette méthode « Benesh » en programmant et en animant un stage au Japon.